Un restaurant de quartier se refait une jeunesse.

 

Les propriétaires de ce petit restaurant japonais sont installés depuis plus de 10 ans rue Daguerre. Tout le monde dans le quartier apprécie le restuarant et les propriétaires pour leur convivialité et leur cuisine. Mais après toutes ces années, un coup de jeune sur la décoration devenait nécessaire.

     

     
     
    salon vintage haussmanien industriel applique potence
    vintage bleu miroir ancien étagères tomado cheminée marbre parquet chambre chaise bistrot
    commode vintage années 60 étagères métal tomado rideaux chaise bistrot chinée
    dressing suspension fibre végétale
     
     
    dressing sur-mesure suspension végétale cheminée chambre ethnique
    Meero-photo-94428394-001.jpg
    Maud Rousset Décoration d'intérieur café restaurant Paris.jpg
     
     
    sol.jpg
     
     
    152a486912961b33028371e60480361b.jpg
    Maud Rousset Décoration d'intérieur café restaurant Paris.jpg
     
     
     

    LES PRIORITÉS :

    • Donner un nouveau souffle à la décoration en créant une ambiance plus contemporaine,
    • Créer un maximum de rangements dans un espace très réduit.
    • Revoir tout l'aménagement du sushi bar pour facilité le travail du maître des lieux.

     

      Mes solutions :

      Me concentrer sur l'utilisation de quelques matériaux et couleurs. Désencombrer visuellement l'espace pour donner une sensation de grandeur.

      • Remplacer le mobilier et créer des aménagements sur-mesure.
      • Structurer l'espace en créant un pont en bois fait de tasseaux pour emmener le regard jusqu'au fond du restaurant.
      • Améliorer les espaces de préparation et de circulations.

      Apporter des touches de modernité

      • Installer des appliques, des spots et des suspensions plus contemporaines pour apporter une ambiance chaleureuse et intimiste.
      • Apporter des touches décoratives simples pour qu'elles soient mise en évidence.
      • J'utilise des matériaux inattendus comme le béton au mur que j'associe au bois pour plus de chaleur.
      C’est très bien ce que vous avez fait ! Il était temps de changer...
      — Ivon, un habitué du Ginza